Yayha ben Adi


Yayha ben Adi
Yayha ben Adi
    Dans les discussions que le chrétien monophysite Yayha ben Adi, contemporain d’Al Kindî et d’Al Farâbi, qui vécut à Bagdad et traduisit en arabe plusieurs œuvres d’Aristote, soutint contre les Musulmans pour défendre la Trinité et l’Incarnation, nous voyons les adversaires convenir de n’employer que des arguments philosophiques. A vrai dire, il ne s’agit pas, dans ces discussions, de la réalité ou de la vérité de ces dogmes, mais seulement de leur possibilité ; il s’agit de savoir si, certains principes étant admis en commun, les dogmes restent pensables. Par exemple, dans la Défense du dogme de la Trinité contre les objections d’Al Kindî, où ben Adi fait suivre chaque objection d’une réponse, le philosophe musulman demande si l’Unité de Dieu, admise par tous, est compatible avec la Trinité des personnes : car chaque personne, étant un composé de la substance et des propriétés, est un effet, et aucun effet n’est éternel ; de plus, la personne doit rentrer dans une des cinq voix de Porphyre, genre, espèce, différence, accident, individu, ce qui, dans tous les cas, aboutit à nier l’éternité de Dieu. Ben Adi accepte la discussion sur ce terrain. Parmi ses répliques, il en est une qui doit nous frapper particulièrement ; Al Kindî prenait pour accordé qu’aucune chose causée n’est éternelle ; il est certain, au contraire, que, chaque fois qu’une cause fait exister un effet (ainsi le soleil produisant la lumière), l’effet est contemporain de la cause. Or, cette affirmation d’un effet éternel est précisément l’axiome de la métaphysique arabe des Intelligences : Ben Adi l’emploie pour justifier la Trinité, alors que les philosophes musulmans s’en servent pour expliquer l’éternité des créatures.
    Citons encore la manière dont Ben Adi utilise la théorie des intellects pour justifier l’union de Dieu à l’homme dans la personne du Christ ou la possibilité de la Trinité.

Philosophie du Moyen Age. . 1949.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.